Fromagerie Quatrehomme – 75007

Je continue ma tournée des fromageries et change de quartier pour aller dans le huppé 7ème arrondissement : ce quartier fourmille d’adresses de fromageries connues, j’ai commencé par l’une des plus renommée, Quatrehomme, rue de Sèvres.

 

Lors de mes dernières pérégrinations fromagères, j’ai arpenté le 7ème arrondissement de Paris le nez en l’air à la recherche de jolies fromageries. Bon, allez, soyons honnêtes, pas exactement : la renommée de la fromagerie Quatrehomme était fameuse, j’avais depuis un moment envie d’y aller faire un tour.

 

Fromagers depuis 1953

La fromagerie existe depuis 1953 à cette adresse, 62 rue de Sèvres : elle s’appelait à l’époque « La Maison du Fromages ». Histoire familiale s’il en est, la crémerie des débuts à su évoluer et se transformer au fil des années en une grande fromagerie. Sa figure de proue, Marie Quatrehomme, a été nommée Meilleur Ouvrier de France (MOF)  en 2000 pour la première édition de la classe « Fromagerie ».

C’est maintenant la quatrième génération de cette longue lignée de fromagers qui travaille en boutique.

IMG_2460

 

 

 

 

 

 

 

Une gamme très impressionnante

La première chose qui m’a frappé en entrant dans la boutique c’est le nombre de fromages au mètre carré : très impressionnant ! La boutique est grande, certes, mais la gamme de produits est réellement importante.

 IMG_2458

Les nouveautés ou produits phares du moment sont mis en avant à l’entrée sur une sorte de chariot : malin, on est obligés de passer devant pour accéder aux autres vitrines. Cela permet aussi de renouveler constamment l’offre pour les clients réguliers et de donner une impression de changement.

IMG_2451

 

 

 

 

 

 

Ensuite, le long de la vitrine principale, on retrouve un vaste espace dédié aux préparations fromagères et accompagnements : mozzarella di buffalla, salade de feta, confiture de lait, fromage blanc, crème, confitures etc… Un plus que l’on ne retrouve pas partout.

IMG_2452

 

 

 

 

 

 

La vitrine proposant tous les fromages est immense : les produits à l’intérieur y sont rangés par catégorie. A tout seigneur, tout honneur, on commence par les fromages de chèvre : les picodons ou cabécous plus traditionnels y côtoient des fromages plus originaux. Je n’ai bien sûr pas pu tous les acheter mais certains m’ont intrigué : le Gargilesse mais aussi le grand Meaulnes, moi l’amatrice de littérature ! Bref, un choix varié et impressionnant !

IMG_2453

 

 

 

 

 

 

Ensuite, mon œil a été attiré par un joli amoncellement de fromages divers et variés : mis en hauteur, ils attirent l’oeil. C’est là que l’on retrouve les fromages européens : Gouda, Peccorino, Cheddar etc… Visuellement très chouette !

IMG_2454

 

 

 

 

 

 

Enfin, on retrouve les pâtes molles à croûte lavée toutes bien rangées dans la vitrine, puis les pâtes persillées – un peu lointaines dans une étagère derrière ce que j’ai trouvé un peu dommage. Mais vu le nombre de fromages, ils ne peuvent pas tous être mis en proximité !

IMG_2455

 

 

 

 

 

 

IMG_2456

 

 

 

 

 

 

 

J’ai testé pour vous !

J’ai acheté deux fromages lors de ma petite virée : une tranche de Fourme d’Ambert (quoi, encore la fourme d’Ambert ? Bah oui !) et du Cantal vieux. Je voulais voir ce que donnaient les prix : et bien ils étaient très corrects et correspondaient à ce que l’on a l’habitude de trouver dans une fromagerie parisienne.

Les fromages étaient bons, surtout le Cantal, petit bémol pour la Fourme qui était un poil trop affinée. J’aurais bien aimé en goûter plein d’autres mais vu ma consommation actuelle de fromages, je pense qu’il était de bon ton de me cantonner à deux !

 

DSC07891

 

Bref un choix démoniaque pour les gourmands, des prix corrects et une bonne qualité : n’hésitez pas à poussez la porte si vous passez dans le coin ! A très vite pour de nouvelles bonnes adresses !

Clairette

2 Replies to “Fromagerie Quatrehomme – 75007”

  1. fromagerie incroyable. il y en a une également dans le XVème, rue de Lourmel, la fromagerie Cantin, petite mais exquise. en tout cas, d’après mes souvenirs…

  2. Bonjour Muriel, les grands esprits se rencontrent, j’y suis passée le même jour que chez Quatrehomme – article à suivre bientôt ! Bonne journée, Clairette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + deux =