Un beau dimanche au Salon du Fromage !

 J’ai eu la chance il y a moins d’un mois de passer un dimanche après-midi au Salon du Fromage et des Produits Laitiers. Organisé tous les deux ans dans le cadre du Salon International de l’Agriculture à Paris, il est normalement réservé aux professionnels. Magie du blog, j’ai eu la chance d’obtenir une accréditation presse. Ô joie, ô bonheur, c’est parti pour une visite guidée au Pays des Merveilles !

Accueillis comme des rois, nous avons eu la chance de faire une visite guidée du Salon par Eric Lefebvre, MOF (Meilleur Ouvrier de France) fromager possédant une boutique rue de Charenton dans le 12ème.

Nous avons commencé par un passage rapide au stand de la Fédération Française des Fromagers où j’ai pu glaner quelques chiffres au passage :

  • 3200 crémiers-fromages actuellement en France
  • 94 % des salariés sont en CDI
  • 50 % sont des … femmes !

Cette année ont été élus les Coups de cœur du Salon – une sélection de fromages délicieux qui méritent amplement une jolie mise en avant. Notre petite ballade a donc continué par l’un de ces lauréats, le syndicat de la Fourme de Montbrison : ce fromage peu connu vient du département de la Loire, entre Lyon et St Etienne. Un collectif de 6 fabricants et 80 producteurs laitiers se battent pour faire connaître et reconnaître cette fameuse fourme. J’y reviendrai plus longuement dans un article consacré à ce fromage que j’aime beaucoup !

Petite parenthèse « beurre » ensuite avec la découverte des beurres Plaquette : originaire de Belgique, Lionel Plaquette nous a raconté son installation en Lozère pour fabriquer une palette de beurres originaux, de qualité et très bons. Beurre à la truffe, beurre à l’ail et aux fines herbes, beurre Citron / poivre vert etc… Outre ces goûts, les emballages sont également très originaux, certains étant comme des petits bonbons.

Puis ce fût le tour du stand Etivaz : prince des fromages de Suisse, il est produit uniquement en alpages entre le 10 mai et le 10 octobre chaque année, quand les vaches broutent dans les près. 70 familles produisent sur feu de bois ce fromage fort en goût. J’ai découvert à cette occasion le principe de la rebibes : certaines meules sont sélectionnées et stockées pendant 3 ans. Quand le fromage est bien sec, on les passe sur un rabot en bois traditionnel et on en fait des rebibes : très étonnant à découvrir !

Nous avions ensuite rdv avec les Eric, gérant des Caves d’Affinage de Savoie : il va chercher les fromages chez les producteurs fermiers de Savoie puis se charge ensuite de leur affinage réalisé de manière naturelle sur des planches d’épicéa. Nous avons goûté une bien bonne Tomme au Marc qui sentait délicieusement l’alcool. Vues aussi de la Tomme aux orties et de la Tomme au foin !

La petite ballade en groupe s’est terminée par une passage « photo call » : nous avons eu la chance d’assister à la séance photo des MOF fromagers. Des grands noms du fromage au balcon : Laurent Dubois, Eric Lefebvre, Xavier Thuret etc… Petit souvenir :

Je suis ensuite partie me balader sans mes petits camarades de jeu dans le Salon et voici mes coups de cœur à moi, de bien jolies rencontres et de délicieux moments :

– les fameux beurres Bordier – chuuuttt, je n’en dis pas plus, j’ai eu la chance d’aller à St Malo récemment et je suis en train de préparer un article sur ces produits délicieux. Quelques photos pour vous faire saliver en attendant :

– THE coup de cœur du Salon pour moi, j’ai découvert le Pérail des cabasses : délicieux fromage de brebis au goût frais et délicat, ça a été en plus l’occasion d’une bien jolie rencontre avec Jean-François Dombre. A la tête d’une grande famille qui se consacre avec passion à la fabrication de ce fromage, il a pris le temps de me raconter son histoire – petit teasing, je prends le risque que vous ne vous lassiez pas, il mérite amplement un article dédié uniquement à lui et sa jolie histoire : dès que j’ai un moment, je m’en occupe !

– ma ballade longue route a continué là où mon cœur me porte toujours, chez les italiens ! J’ai eu la chance de tomber sur le stand de Luigi Guffanti, créateur de délicieux fromages d’Italie. Retour en images sur un Gorgonzola magnifique et un Taleggio qui l’était tout autant !

– enfin, dernière petite mise en avant, on change vite de pays et on part en Grande-Bretagne chez Neal’s Yard Dairy ! J’ai eu la chance de rencontrer sur leur stand un géant barbu 🙂 qui m’a expliqué dans la langue de Shakespeare sa passion des fromages. Petite découverte : le Greenham et le Baron Bigod, sorte de Brie britannique ! 

Et pour finir en beauté, voici quelques instantanés pris au fil des allées :

le Bleu de Termignon affiné en Savoie
   Les fromages de chèvre du Père Bafien, un délice !
Le Saber de Geraçoes du Portugal
Le fameux Gaperon auvergnat, fromage à l’ail
  Du Laguiole, de la tomme fraîche de l’Aubrac …
Les Bleus de chez The Fine Cheese Co
Les Epoisses de chez Berthaut. Une découverte, avec l’Aisy cendré, étonnant
 Le fabuleux producteur Paul Georgelet et ses non moins fameux  Mothais-sur-feuille.
Une vrai star !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ six = treize