Le plateau de fromages de Noël !

« Jingle bells, jingle bells » : ça y est, c’est le moment de l’année où l’on feuillette de manière frénétique nos vieux magazines de cuisine et où on se bouscule dans les magasins bondés pour trouver le cadeau auquel personne n’aura pensé. Les fêtes de fin d’année arrivent !

Noël, joyeux Noël : c’est aussi le moment de manger beaucoup trop se régaler en famille autour de produits traditionnels et délicieux. Et la star du repas, le fromage, a toutes les qualités pour briller au milieu du foie-gras trop fade, de la dinde trop cuite ou de la bûche trop lourde !

 

Je vous propose donc un plateau de fromages complet et délicieux, qui marie à la fois les origines (vache bien sûr, mais aussi brebis et chèvre), les pâtes (persillées, molles, pressées etc…) ainsi que les couleurs et les découpes :

les « traditionnels«  : un Camembert de Normandie  bien affiné, un Bleu d’Auvergne délicat ou encore un St Marcellin délicatement coulant et crémeux, un régal. A noter aussi le Gruyère Suisse dont je vous ai déjà parlé, à ne pas confondre avec l’Emmental : il n’a pas de trous lui, mais un goût fruité à tomber !

les chèvres : attention, je vous rappelle qu’en ce moment on ne trouve pas de chèvres frais, elles commencent tout juste leur période de gestation et ne peuvent donc être traites. Je vous propose donc un crémeux Rocamadour et pour les amateurs de fromages sec, un bucolique Bouton de culotte !

le brebis : j’aurais pu choisir un Roquefort, qu’on retrouve souvent sur les plateaux au moment de Noël, mais j’ai préféré un Ossau-Iraty, mon péché-mignon, un fromage noble à consommer avec une cuillère de confiture de cerises noires.

les originaux : un plateau réussi est aussi synonyme de surprise et il permet de découvrir de nouveaux fromages. Mes chouchous du moment, les voilà :

* l’Epoisses => une pâte molle à croûte lavée, qui peut avoir un aspect repoussoir mais qui est un régal en bouche : fondant, fort avec de multiples saveur, c’est un délice.

* la Tomme des Fleurs => recette importée d’Autriche par nos amis savoyards, cette tomme de montagne qui s’apparente dans sa fabrication au Beaufort est roulée dans les fleurs, la violette notamment, et parfumée de cumin ce qui lui donne un goût original et particulier. La croûte est à manger absolument !

* le Stilton =>je sais, je sais, qu’est-ce que je viens vous embêter avec des fromages anglais alors qu’on a autant de bons fromages chez nous les froggies ? Mais j’ai une affection particulière pour celui-là : du caractère et du fondant, un fromage noble et délicieux.

 

Un bon plateau ne serait rien sans ses accompagnements par contre ! Voilà ce que j’ai proposé pour ce plateau :

1) Trois sortes de pains différents : un pain de seigle qui se marie bien avec les pâtes persillées, un pain au céréales et aux abricots et un pain au noix qui est par exemple délicieux avec les fromages plus forts, camembert ou Epoisses en tête.

DSC07088

2) Des fruits et des petites confitures :

* du raisin et des abricots qui se marient avec tous les fromages mais en particulier le Gruyère ou le Bleu d’Auvergne

* des noix pour les pâtes persillées

* la fameuse confiture de cerises noires pour l’Ossau-Irtay mais aussi pour toutes les pâtes pressées

* et la gelée de coin pour une touche sucrée quel que soit le fromage

DSC07091

3) Et le vin me direz-vous ?

Et bien là-dessus je ne serai pas dirigiste parce que pour moi, cela dépend réellement de vos goûts personnels. J’ai tendance à penser que les vins rouges trop forts masquent par leurs tanins tous les arômes délicats des fromages. Un vin blanc fruité, type Touraine, accompagne parfaitement les chèvres frais ou un Gruyère, un vin rouge délicat, type Croze-Hermitage, sera parfait avec le Camembert. Et pour l’Epoisses ? Le must reste un bon Marc de Bourgogne !

 

2 Replies to “Le plateau de fromages de Noël !”

  1. Bonjour Claire,
    Très bons choix ! J’ai en ce moment même dans mon frigo de l’Epoisses Fermier. J’adore ! Je ne connais pas le Stilton, je vais goûter. Tu as une adresse particulière ?
    Belles fêtes gourmande & bonne dégustation

  2. Merci beaucoup La Fondue 🙂 !
    De mon côté, j’achète le plus souvent mon fromage au marché couvert des Batignolles, à l’entrée de la rue des Moines dans le 17ème. Super bonne qualité et prix corrects pour le quartier.
    Bonne journée,
    Clairette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit + = onze