Le fromage, ça fait grossir ?

Ah les Fêtes et leur longue litanie de dîners, déjeuners et goûters riches, copieux et arrosés ! C’est un régal pour les papilles, mais souvent on arrive début janvier un peu serré dans son jean et on se dit qu’on aurait dû mettre la pédale douce – histoire de se garder un peu de place pour la galette des Rois  !

La période est donc propice à cette question pas si bête, souvent entendu depuis le lancement de mon blog : ça fait grossir le fromage, non ?

Comme souvent quand on parle de poids et de nutrition, tout est question de proportion : oui, si vous mangez beaucoup de fromages à tous les repas ce sera mauvais pour votre santé car consommé en excès ! Mais n’oublions quand même pas l’essentiel : le fromage est bourré de qualités ! Il est notamment recommandé  aux enfants et aux personnes âgées car il a une forte valeur nutritive : en effet, il contient moins d’eau que le lait mais les mêmes nutriments. On y retrouve des matières grasses bien sûr, mais aussi des protéines, des sels minéraux (calcium, phosphore), des vitamines A et B. Seuls les fibres et la vitamine C manquent à l’appel : il suffit donc d’associer le fromage à des fruits ou des légumes pour faire un repas complet !

 

Du moins gras au plus gras !

Les fromages frais sont évidemment les moins gras car ils contiennent beaucoup d’eau, leur temps d’affinage étant très court (une à deux semaines). Suivent les pâtes molles, les pâtes pressées et les mauvais élèves, les pâtes persillées. Voici la valeur nutritionnelle en calories pour 100g de fromage :

– fromage frais                                                                                    44 à 160 Kcal

– pâte molle (Brie, Camembert etc…)                                        260 à 350 Kcal

– pâte pressée non cuite (St Nectaire, Morbier…)                  326 à 384 Kcal

– pâte pressée cuite (Comté, Beaufort…)                                 390 à 400 Kcal

– pâte persillée (Roquefort, Bleu…)                                            410 à 420 Kcal

 

Le conseil des nutritionnistes

Si vous ne souffrez pas de problèmes de poids ou de santé particuliers, vous pouvez manger une à deux portions à chaque repas, une portion mesurant 30 à 40 grammes environ, le maximum recommandé par jour étant de trois portions.

Si vous êtes au régime par contre, le fromage est prohibé au déjeuner et au dîner… Si, comme moi, vous ne pouvez vous en passer, mangez-en au petit déjeuner : un morceau d’Ossau-Iraty ou de fromage de chèvre frais accompagné d’une tartine de confiture, c’est délicieux. Si si !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept + huit =