Les fromages britanniques ont le vent en poupe !

Les Français ne sont pas peu fiers dès lors qu’il s’agit de parler fromages : c’est nous qui avons les meilleurs fromages, c’est nous qui avons le plus grand nombre de fromages, etc … En tant que chauvine de l’étape, je répondrais : ce n’est pas faux. Mais savez-vous quand même qu’il existe d’autres pays qui fabriquent du très très bon fromage ? Vous allez de suite penser à l’Italie ou à la Grèce j’en suis sûre : mais quid des fromages britanniques ? Quoi, la Perfide Albion ? Et bien oui mais pas que ! J’ai en effet été séduite par leur Stilton, j’ai redécouvert leur Cheddar, rencontré les fromages irlandais etc… Et je ne suis pas la seule : les exportations progressent chaque année !

 

Des chiffres qui s’affolent

C’est en tombant par hasard sur un article du site Les Echos (http://www.lesechos.fr/journal20141128/lec2_industrie_et_services/0203967893688-letonnant-succes-du-cheddar-dans-lhexagone-1069108.php#) que j’ai eu la confirmation de ce que je pressentais : les fromages britanniques ont le vent en poupe !

En dix ans, les exportations de fromages britanniques vers la France ont été multipliées par deux – et nous sommes même devenus le deuxième importateur derrière … l’Irlande ! Rien que sur les 9 premiers mois de l’année 2014, les exportations britanniques ont bondi de 14 % ce qui représentait plus de 18 000 tonnes !

Néanmoins, comme le signale l’article, il persiste encore un fort déséquilibre à date puisque les exportations de fromages français vers la Grande-Bretagne sont encore … 5 fois supérieures aux ventes de fromages britanniques en France. Mais l’écart diminue petit à petit.

 IMG_2626

 

Des fromages forts en goût et surprenants

 

 On connait tous, ou presque, le traditionnel Cheddar : fromage jaune au lait de vache, son goût varie énormément selon sa durée d’affinage. L’un des fromages le plus consommé au monde, il était devenu pour la plupart aseptisé et sans goût. Il y a quelques années, certains artisans ont décidé de lui rendre ses lettre de noblesse et ont faire un travail remarquable sur la qualité de ce fromage, à base de lait cru pour les meilleurs produits.

Là aussi, les producteurs britanniques se sont adaptés au marché français en proposant plutôt des Cheddar « mature », extra-mature » ou « vintage » – c’est-à-dire avec une durée de maturation suffisante pour obtenir un goût plus prononcé.

A l’occasion du Salon du Fromage cet hiver, j’ai eu la chance de déguster des Cheddar délicieux de la marque irlandaise Neal’s Yard Dairy, un régal (malheureusement je n’ai pas de photo de cette rencontre – le Cheddar ci-dessous étant d’un autre producteur pour info).

 

DSC07050

 

On retrouve aussi dans les fromages britanniques les plus vendus le non moins fameux Stilton Cheese : il bénéfice de la norme AOP (Appellation d’Origine Protégée) et il n’est produit que dans les Comtés de Derbyshire, Leicestershire et Nottinghamshire.

Fromage au lait de vache à pâte persillée, sa texture est assez crémeuse mais friable, il a cependant un goût très prononcé. Certains britanniques le dégustent d’ailleurs avec un Porto.

On le trouve assez facilement dans les fromageries, parisiennes notamment, grâce à un travail de longue haleine de lobbying des producteurs et des associations de producteurs : n’hésitez pas à le goûter, vous serez agréablement surpris !

 

IMG_1470

 

Autre fromage britannique que j’ai découvert et qui m’a séduite, le Leicestershire, appelée aussi Red Leicester : fromage au lait de vache et à pâte pressée, son goût peut faire penser à certains cheddar ou encore à de l’Edam. Facilement reconnaissable à sa couleur orange très prononcée, il est affiné entre 3 et 9 mois. Je vous conseille vraiment de le découvrir : ne vous fiez pas à son teint « plastique », il est lui aussi délicieux.

 

IMG_2929

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ un = deux