Gougères de Saint-Nectaire

Mince, mon obsession de Saint Nectaire me reprend… Ça faisait longtemps ! Lui et moi, c’est un peu comme une histoire d’amour sans fin. J’avais du coup envie de le cuisiner un peu, mon amoureux du moment ! Résultat ? Des gougères gourmandes. Surveillez bien la cuisson, c’est la clé de la réussite. Et n’hésitez pas à adapter cette recette avec d’autres fromages et à me dire ce que ça donne : Bleu, Fourme d’Ambert etc…

 DSC06862

( Recette issue du livre « 80 recettes au fromage » – Editions Marabout »)

Pour 6 personnes.

Préparation : 25 minutes

Cuisson : 35 minutes

Vin conseillé : vin rouge, AOC Bergerac par exemple

 

Ingrédients :

25 cl d’eau

100 g de beurre

1 pincée de Piment d’Espelette

150 g de farine

4 oeufs

200 g de Saint-Nectaire

1 jaune d’oeuf

sel, poivre

 

1) Faites bouillir l’eau avec le beurre, le piment d’Espelette et les graines de fenouil

DSC06867

DSC06868

 

 

 

 

 

 

 2) Ajoutez la farine d’un seul coup et mélangez à l’aide d’une spatule en bois pour faire sécher la préparation.

DSC06873

 

 

 

 

 

 

DSC06874

 

 

 

 

 

 

3) Hors du feu, incorporez les œufs un par un.

DSC06876

 

 

 

 

 

 

        4)  Coupez le Saint-Nectaire en petits cubes, ajoutez-les à la préparation et assaisonnez.

DSC06881

 

 

 

 

 

 

DSC06883

 

 

 

 

 

 

5) Dressez des petites boules de pâte sur une plaque de four chemisée de papier sulfurisé. Badigeonnez-les légèrement de jaune d’œuf battu et enfournez pour 35 minutes  dans un four préchauffé à 180 °C. Eteignez ensuite le four et entrouvrez la porte afin de faire sécher les gougères.

DSC06887

 

 

 

 

 

 

Et voilà le résultat : bon, ok, ce n’est pas très régulier, mais c’est bon ! Bon appétit surtout !

DSC06909

6 Replies to “Gougères de Saint-Nectaire”

  1. Hello Clairette,
    étant donné que je suis dans une période apéro dînatoire, je me suis lancée dans la Gougère en essayant de faire original. Voici deux fromages qui me paraissent intéressants: la « caciotta affumicata » . Comme tu l’auras compris, c’ est un fromage italien qui a l’allure du petite boule toute brune(fumée, quoi!). ce petit goût fumé apporte un vrai plus original aux gougères, à essayer absolument, d’autant qu’on trouve désormais des bonnes boutiques italiennes partout. D’ailleurs, quand est-ce qu’on va avoir un reportage sur ce genre de boutique?
    Deuxième expéreince gougérienne : avec la raclette bien de chez nous. là encore, carton plein!
    le seul problème en fait, c’est qu’il n’y en a jamais assez!

    1. Bonsoir Muriel et merci pour ton message. J’avoue mes lacunes et ne pas connaître le « caciotta affumicata », je vais donc mener l’enquête et essayer. Très bonne idée pour les boutiques italiennes, je vais noter ça de suite dans ma petite liste de choses à faire… Dans les tuyaux un article sur la différence entre la Burrata et la Mozza ! A très bientôt ! PS : je n’ai pas oublié votre remarque sur les recettes au chèvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + = dix